ALERTA A EUROPA PER LA MORT DE LES ABELLES

Share
Daniel Mihailescu afp.com

L'augment de la mortalitat de les abelles podria tenir un greu impacte en la producció d'aliments a Europa i l'estabilitat del medi ambient. La Unió Europea té clar que s'han d'impulsar polítiques més generoses amb l'apicultura i la investigació, doncs els plaguicides i transgènics estan provocant una llosa excessivament gran per a la supervivència de les abelles. Cal doncs que els països comparteixin el fons de les seves investigacions, evitant duplicitats i sumant esforços, així com plans de sanejament fiables i ben executats. L'alarma europea és encara més tràgica quan es quantifica que aproximadament el 80% de les espècies vegetals de la UE depenen de la pol·linització de les abelles. 

Després d'un any de la resolució del Parlament Europeu, Ecolluita es pregunta que ha canviat? Doncs probablement res, i més quan la crisi retalla estudis i inversions en el camp de la investigació. 



BIODIVERSITE - L'Europe va renforcer la protection des abeilles...
La hausse de la mortalité des abeilles pourrait avoir un impact sérieux sur la production alimentaire de l'Europe et la stabilité de l'environnement, ont mis en garde mardi les parlementaires européens. Le Parlement européen a adopté à une large majorité, par 534 voix contre 16 et 92 abstentions, une résolution demandant notamment à l'Union européenne de renforcer ses investissements dans la recherche de nouveaux médicaments pour mettre un frein à la mortalité des abeilles. «Seule une action commune européenne peut préserver la pollinisation, un bien public au profit de toute l'agriculture européenne», a déclaré l'auteur de la résolution, le socialiste hongrois, Csaba Sándor Tabajdi.

Des lacunes sur les pesticides et les OGM selon une élue écologiste

Les pays de l'UE devraient mettre en commun leurs recherches sur la prévention des maladies et leurs efforts de contrôle. Ils devraient également partager les résultats de recherche des laboratoires, des apiculteurs, des agriculteurs et de l'industrie en vue d'éviter les chevauchements et d'accroître l'efficacité, préconise la résolution. Les règles relatives à l'autorisation et à la mise à disposition de produits vétérinaires pour les abeilles devraient être plus souples et les firmes pharmaceutiques devraient être incitées à développer de nouveaux médicaments pour traiter des maladies qui les frappent telles que celle de l'acarien Varroa, souhaite également le texte adopté par le Parlement.

Mais, a regretté l'élue écologiste Michèle Rivasi, la résolution contient «d'importantes lacunes» concernant l'effet des pesticides et les effets sanitaires et économiques des OGM sur les abeilles et l'activité des apiculteurs. «Les préconisations du rapporteur sont d'investir principalement dans la recherche de médicaments pour préserver la santé des abeilles, un scandale de plus qui favoriserait encore les industriels», a dit l'élue écologiste. 84% des espèces végétales et 76% de la production alimentaire en Europe dépendent de la pollinisation des abeilles. Le secteur de l'apiculture fournit un revenu, directement ou indirectement, à plus de 600.000 citoyens européens.